Archives du mot-clé pellan

Musée national des beaux-arts du Québec

IMG_20160828_144218

Bienvenue au Musée des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Depuis le 24 juin dernier, le musée a pris un nouvel envol, avec l’ouverture du pavillon Pierre Lassonde. J’ai toujours apprécié les musées, spécialement ceux illustrant l’histoire, par ses artéfacts, pièces antiques et représentations artistiques. Je dirais que j’apprécie en fait la plupart des formes d’arts. Je dis « la plupart » car souvent, l’art flyé, avant-gardiste, trop contemporain, me laisse songeur. Le MNBAQ laisse beaucoup de place à cette forme d’art.

Quelques observations sur ma dernière visite. Premièrement, le MNBAQ, avec son nouveau pavillon, est de classe mondiale. Nous n’avons pas à rougir. L’intégration des divers pavillons sous un même espace facilite l’accès et rend la visite agréable. Prévoir un minimum de 3 heures pour voir la globalité des pavillons!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le MNBAQ, de classe mondiale

Le nouveau pavillon est d’une remarquable beauté. Moderne, spectaculaire, sa disposition permet également au visiteur de découvrir sous un angle différent certains secteurs de notre ville. C’est dans ce pavillon que nous rencontrons l’art contemporain. Certaines oeuvres sont loufoques, déjantés, incompréhensibles. Il est ici le fameux flyé que je n’apprécie peut-être pas suffisamment. Malgré tout, l’originalité, le soucis du détail ou la qualité esthétique de certaines de ces oeuvres permettent de passer un bon moment et de mieux saisir l’importance de cette forme d’art : s’éclater, sortir de l’ordinaire, réfléchir, divertir. Elle mérite un petit coin bien à elle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De l’art contemporain, incluant des œuvres assez flyés

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une belle vue

Les deux autres pavillons du MNBAQ sont toujours aussi impressionnants. « Ce bâtiment a abrité, pendant près d’un siècle, la prison de Québec. Il est l’œuvre de l’architecte québécois Charles Baillairgé. Depuis 1991, il fait partie intégrante du Musée national des beaux-arts du Québec. Des cachots y ont été conservés pour témoigner de la vie carcérale au siècle dernier »[1]. On y retrouve des collections diverses (art moderne), de Jean-Paul Lemieux à Riopelle en passant par Pellan. Le Québec artistique!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos artistes québécois les plus connus

En ce qui concerne le pavillon Gérard-Morisset, on y retrouve l’art historique, davantage classique et en mon sens, le plus intéressant et marquant.« Plafonds sculptés, colonnes surmontées de chapiteaux et matériaux nobles : l’architecture néoclassique de ce pavillon est impressionnante. Conçu par l’architecte Wilfrid Lacroix, l’édifice a été inauguré en 1933. Les bas-reliefs de sa façade ont été réalisés par le sculpteur Émile Brunet. Jusqu’en 1991, le Musée occupait uniquement ce bâtiment[2] ». Certains tableaux illustrent nos paysages québécois, d’autres nos personnages marquants, sans oublier plusieurs évènements historiques. L’art chrétien est aussi très présent. Avec ses magnifiques tableaux et sculptures, il nous ramène à notre passé catholique et à ce devoir de mémoire collective.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Art historique

Le MNBAQ donne une place de choix à l’art québécois. En cette période de régression identitaire, il est toujours bon de retrouver les siens. Reconnaître son passé, pour maintenir son futur!

 

[1] http://www.mnbaq.org/renseignements/sur-place/plan-du-musee.
[2] http://www.mnbaq.org/renseignements/sur-place/plan-du-musee.

Publicités